lundi 17 septembre 2012

Le dossier "Peuples autochtones et enjeux d'éthique publique" en librairie

Ce dernier numéro, dirigé par Karine Gentelet et Suzy Basile, est maintenant disponible en librairie.

Voici sa table des matières: 

Volume 14, numéro 1, 2012

Suzy Basile et Karine Gentelet, Allison Marchildon et Florence Piron, Présentation  

Dossier Peuples autochtones et enjeux d'éthique publique

Dossier L’éthique et l’action publique

Martin Papillon, Les Peuples autochtones et la citoyenneté : quelques effets contradictoires de la gouvernance néolibérale 15

Julien Barbosa, Julie Canovas et Jean-Claude Fritz, Les cosmovisions et pratiques autochtones face au régime de propriété intellectuelle : la confrontation de visions du monde différentes 39

Jonathan Paquette, Expertise et patrimoine autochtone : hybridation des savoirs et évolutions récentes des pratiques patrimoniales en Nouvelle-Zélande 83

Nicolas Blanc, Pluralisme identitaire et gouvernance autochtone : le Nunavut, un modèle ? 105

Benjamin Leclère, L’éthique dans les stratégies de redéfinition des rapports de force entre peuples autochtones et gouvernements : le cas des Noongar de la région de Perth (Australie-Occidentale) 141

Mathieu Gagnon, De la négociation à l’imposition : le risque d’un retour en arrière, d’un retour au mépris 175

Paul-Émile Ottawa, L’éthique comme outil de respect de soi-même et des autres (entrevue) 205

Dossier L’éthique et la recherche

Louise Lachapelle et Shan dak Puana, Mamu minu-tutamutau Bien faire ensemble. L’éthique collaborative et la relation de recherche 225

Julie Giabiconi, Femmes européennes, terrains amérindiens : terra nullius de l’éthique ? Réflexions sur les pratiques de recherche 271

Christiane Guay et Thibault Martin, Libérer les mots : pour une utilisation éthique de l’approche biographique en contexte autochtone 305

Hugo Asselin et Suzy Basile, Éthique de la recherche avec les Peuples autochtones : qu’en pensent les principaux intéressés ? 333

Nancy Gros-Louis McHugh, Aligner la recherche scientifique aux besoins et aux intérêts des Premières Nations : meilleures pratiques et initiatives prometteuses (entrevue) 347

Doris Papatie et Edmond Brazeau, Établir un partenariat avec les chercheurs et l’université qui puisse profiter à la communauté (entrevue) 357  

Débat : L’indignation, l’occupation, et la suite ?

Raphaël Canet, Le mouvement des indignés : une nouvelle étape dans la construction d’un autre monde 375

Marie-Christine Aubin Côté, Virgil Dupras, Jonathan Durand Folco, Olivier LeGendre et Pascale-Marie Milan, Démocratie Inc. : quand les citoyens reprennent leur pouvoir 381

Michel O’Neill, Vers un « printemps des indignés » en 2012 ? Quelques réflexions sur les mouvements Occupy à Québec et ailleurs 389

 Diane Bérard, Pourquoi le mouvement Occupons a besoin de lobbyistes 397

Zone libre (articles hors thème)

Éric Gagnon et Béatrice Eysermann, Trouver son intérêt, ou le perdre ? Remarques sur les conflits d’intérêts en recherche 403

 Pierre-Yves Néron, Penser la justice climatique 423

mardi 15 mai 2012

Appel de textes: Enjeux et pratiques éthiques entourant le IVe Pouvoir

Numéro sous la responsabilité de Pierre BERNIER, professeur associé à l’ENAP et chercheur à l’Observatoire de l’administration publique et en collaboration avec un groupe d’experts
provenant d’horizons divers*.

Date limite de proposition d’article : 15 juin 2012 (250-300 mots)

Argumentaire

Ce numéro de la revue Éthique publique a pour objectif d’offrir une lecture actualisée de
l’état des lieux quant à l’éthique appliquée par les entités se réclamant des attributions du
IVe Pouvoir.

Cette puissance reconnue, positionnée à côté des trois pouvoirs classiques (exécutif,
législatif et judiciaire) par la doctrine du libéralisme politique, s’est vu accorder les
fonctions de cueillette, de traitement et de diffusion des informations et opinions sur les
affaires publiques. Cette mission d’intérêt public, exercée dans le cadre de la législation
et de l’éthique publique, a pour finalité de faire connaître et comprendre l’action
publique : sa substance, ses tenants et aboutissants, les modes privilégiés pour sa conduite
ainsi que les comportements des institutions et des personnes qui en ont la charge.

S’il convient de reconnaître que la cueillette des données informatives d’intérêt public
n’est qu’en partie tributaire des initiatives des agents de ce pouvoir (les règles d’accès et
les paramètres normatifs, voire les principaux supports technologiques qui assurent leur
diffusion étant de la prérogative des pouvoirs étatiques), il reste que l’identification des
champs à investiguer, la compilation, l’analyse et la hiérarchisation des informations
recueillies et la décision de les diffuser ainsi que le choix des formats et supports utilisés
relèvent de la responsabilité des entités qui se réclament des attributs de ce IVe Pouvoir.

L’ambition d’Éthique publique est de mettre en lumière les risques et les dilemmes
éthiques (anciens et nouveaux) rencontrés aujourd’hui par les instances et agents des
deux principales composantes qui structurent cette puissance « objective », dotée
d’indépendance d’action et d’autonomie de gestion dans le cadre, généralement, des
règles qui régissent l’économie de marché. À savoir :

• les appareils de production qui regroupent les métiers de l’information;
• les appareils corporatifs responsables de l’édition et de la distribution de
l’information.

Le propos de ce numéro d’Éthique publique se veut donc focalisé sur l’identification des
voies et moyens utilisés pour neutraliser les pressions induites par les contraintes qui
s’exercent sur l’éthique de l’information en tant que bien public ainsi que sur la
déontologie observée par ses maîtres d’oeuvre et maîtres d’ouvrage.

Les réflexions proposées doivent évidemment prendre acte des changements majeurs qui
caractérisent aujourd’hui ce milieu. Qu’ils soient de nature structurelle (changements
corporatifs), fonctionnelle ou opérationnelle (souvent les trois simultanément), ces
facteurs sont dans toute sphère d’activité naturellement générateurs non seulement de
défis professionnels nouveaux mais aussi d’incertitudes.

Évoluer dans un contexte marqué par de nombreux changements successifs fait
évidemment partie intégrante des métiers réunis au sein de ce IVe Pouvoir. Reste qu’il est
constaté dans tous les domaines d’activités liés aux services d’intérêt public des risques
accrus de manquements à l’éthique publique lorsque les pressions issues de
l’environnement (immédiat et externe) se transforment rapidement. Par exemple lorsque
les objectifs, les outils et les façons de faire changent, que les normes d’évaluation des
produits, des résultats obtenus et des agents qui les façonnent sont modifiés; et que
l’organisation ou la profession concernée ne fournit pas en temps opportun des repères
appropriés concernant l’éthique ou la déontologie attendues.

L’absence d’outils adéquats pour analyser et disposer de dilemmes éthiques peut alors
générer la confusion et créer le doute. Si par inadvertance, ou par laisser-faire, un tel
phénomène atteignait l’échelle d’une sorte d’« institutionnalisation du doute », éthiciens
et praticiens ont, à maintes occasions, observé que des dérives majeures peuvent
rapidement apparaître et entraîner des effets pervers de portée considérable sur le « droit
à l’information reconnu au peuple souverain ».

Le numéro que la revue Éthique publique consacre à cette thématique permettra ainsi de
faire le point sur ces aspects en offrant à ses lecteurs des éléments de réflexion par
rapport aux préoccupations suivantes :

• Quels diagnostics peut-on porter aujourd’hui sur l’état des lieux quant à ces outils
au sein du IVe Pouvoir?
• Quelles sont les perspectives d’évolution des choses dans un futur prévisible?

Les réflexions (descriptives ou analytiques) attendues des auteurs, théoriciens ou
praticiens se regroupent principalement sous deux pôles. Ces thèmes et sous-thèmes se
déclinent comme suit :

Enjeux éthiques « classiques » associés à l’exercice du IVe Pouvoir

• Risques éthiques récurrents concernant la production et la diffusion de
l’information sur les affaires relevant du domaine public;
• Systèmes utilisés pour la gestion de l’éthique et de la déontologie des diverses
catégories d’artisans dans ce cadre;
• Forces et faiblesses des instruments habituellement retenus eu égard aux enjeux;
• Composantes d’un « modèle type » jugé approprié pour encadrer l’éthique dans
les organes médiatiques voués à l’information en tant que bien public.

Pressions nouvelles sur la conduite éthique des agents coutumiers du IVe Pouvoir

• Natures (formes, points d’impact et effets) des pressions nouvelles sur l’éthique
des acteurs et de leurs produits découlant des changements technologiques,
organisationnels ou corporatifs qui marquent les évolutions contemporaines dans
l’univers médiatique;
• Impacts sur la déontologie des diverses professions en cause et l’éthique de leurs
rapports;
• Adaptations requises de l’encadrement éthique professionnel dans ce contexte,
notamment l’édiction de standards et de normes déontologiques nouvelles;
• Écueils rencontrés à leur adoption, et voies et moyens pour neutraliser ces
obstacles.


Tâches:

Date limite

Soumission d’une proposition d’article sous forme d’un résumé de
250 à 300 mots adressé au secrétariat de la revue :
ethiquepublique@enap.ca

15 juin 2012

Les auteurs dont les propositions sont retenues sont avisés par
courrier électronique et reçoivent les consignes de présentation

30 juin –
6 juillet 2012

Envoi de l’article (max. 40 000 caractères, espaces comprises) au
secrétariat de la revue : ethiquepublique@enap.ca

15 décembre 2012

Processus d’évaluation par les pairs pour les articles
scientifiques (deux évaluations anonymes)

7 janvier 2013

Envoi des textes aux auteurs pour correction (1 semaine de délai)

4 / 8 février 2013

Retour de la version finale par les auteurs

14 février 2013

Envoi à la révision / infographie

18 février 2013

Envoi à l’impression

18 avril 2013

Publication du numéro

Fin avril 2013



* Comité scientifique

Pour soutenir l’encadrement scientifique du traitement de cette thématique, jugée cruciale
pour le bon fonctionnement de toute société démocratique, la revue Éthique publique a
regroupé les experts suivants :

Eugénie R. AW N'DIAYE, professeure, ancienne directrice du CESTI– Centre
d’études des sciences et techniques de l’information (Sénégal)

Marc-François BERNIER, titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie
canadienne en communication, spécialisée en éthique du journalisme (CREJ);
coordonnateur du programme de journalisme, Université d'Ottawa (Ontario)

Paul-André COMEAU, professeur invité; directeur du Laboratoire d’étude sur les
politiques publiques et la mondialisation, ENAP (Québec)

Daniel CORNU, ancien professeur de l’éthique de l’information aux universités de
Neuchâtel, de Genève et de Zurich; médiateur de l’ensemble des titres du groupe
Edipresse (Suisse)

François GIROUX, professeur; directeur du programme Information-
Communication, Université de Moncton (Nouveau-Brunswick)

Benoit GREVISSE, professeur; directeur de l'École de journalisme de Louvain (EjL),
(Belgique)

Robert MALTAIS, ancien secrétaire général du Conseil de presse du Québec;
directeur de programmes en journalisme, Université de Montréal (Québec)

Lise MILLETTE, journaliste professionnelle (agence La Presse canadienne);
rédactrice en chef de la revue Trente, le magazine des journalistes du Québec
(Québec)

Dominique PAYETTE, professeure agrégée; directrice du programme en journalisme
de 2e cycle, Université Laval (Québec)

Contacts :

Responsable du numéro :

Pierre BERNIER : pierre.bernier@enap.ca

Secrétaire à la rédaction :

Corinne SARIAN : ethiquepublique@enap.ca

mercredi 29 février 2012

Parution du dernier numéro : Dialogues pour réinventer la démocratie


Volume 13, numéro 2, 2011
Responsables du numéro :
FLORENCE PIRON ET JEAN-HERMAN GUAY
Dossier
Dialogues pour réinventer la démocratie
Florence Piron et Luc Bégin, Présentation                                                                                                            
Jean-Herman Guay, L’apprentissage de la démocratie                                                                           
Dialogues
Simon Guertin-Armstrong, Crise écologique et institutions démocratiques.
Les droits environnementaux constitutionnels                                                                                             
Corinne Lepage, Il faut changer de civilisation ! Réponse à Simon Guertin-Armstrong 
       
Mahefa Reboza Linigny, Renaissance ou péril de la démocratie                                                        
Jean-Godefroy Bidima, La démocratie, une institution qui doit préserver la vie. Réponse
à Mahefa Reboza Linigny                                                                                                                                             
Manon Loison, Redonner la confiance au peuple                                                                                          
Michel Venne, La participation donne confiance. Réponse à Manon Loison                             
Christopher Liénard, L’évolution nécessaire du système démocratique                                        
Vanessa Ratté, Roxane Desgagnés, Gabrielle Filteau et Keven Gaudreau, La démocratie
du Québec et d’ailleurs                                                                                                                                       
Anne Latendresse, Repenser la démocratie : des chantiers en construction ! Réponse à
Christopher Liénard et à Vanessa Ratté  

                                                                                                          
Pascaline Zamuda, Pas de véritable démocratie sans les femmes                                                         
Dominique Payette, La nécessaire conquête de l’égalité politique des femmes et des hommes
en Afrique. Réponse à Pascaline Zamuda

                                                                                                            
Guillaume Turcotte, Réinventer la démocratie et la vie politique                                                      
Pierre A. Paquette, Renforcer la démocratie par l’amélioration des institutions. Réponse
à Guillaume Turcotte                                                                                                                                                   
Armande Désirée Koffi-Kra, La démocratie à l’écoute de tous                                                          
Biléou Sakpane-Gbati, La démocratie à l’africaine                                                                                 
Issiaka Latoundji Lalèyê, La démocratie en Afrique, encore à construire. Réponse à
Armande Désirée Koffi-Kra et à Biléou Sakpane-Gbati  

                                                                          
Aléria Amata, Plaidoyer pour une démocratie responsable                                                                 
Myriam Revault d’Allonnes L’incertitude démocratique et la crise actuelle de la démocratie.
Réponse à Aléria Amata                                                                                                                                             
 
Rémi Bouguet, Pour une démocratie directe                                                                                                
Thomas Gaillard, Réformer la démocratie française                                                                              
Julien Talpin Approfondir la démocratie. Des réformes institutionnelles et leurs conditions
sociales de possibilité. Réponse à Rémi Bouguet et Thomas Gaillard  

                                           
Danielle Béatrice Ongono Bikoe, Changement des mentalités et changements
institutionnels : des impératifs pour crédibiliser la démocratie en Afrique                               
Amadou Moctar Diallo, Penser la démocratie au-delà des élections                                              
Henri Assogba, La démocratie, une quête perpétuelle ! Réponse à Danielle Béatrice Ongono
Bikoe et à Amadou Moctar Diallo                                                                                                                         

Mathieu Santos-Bouffard, L’avenir de notre démocratie : revaloriser l’élite politique       
Joseph Yvon Thériault, «Revaloriser l’élite politique », c’est revaloriser la représentation.
Réponse à Mathieu Santos-Bouffard                                                                                                                 
Olivier Verreault-Lefebvre, Pourquoi la démocratie ?                                                                           
Pierre-Louis Gosselin-Lavoie, Précis préliminaire (l’éducation citoyenne)                             Vincent Deslauriers, Méditations sur l’éducation citoyenne. Réponse à Olivier
Verreault-Lefebvre et à Pierre-Louis Gosselin-Lavoie                                                                             
 

Élysée Allandiguim Mbaïlassem, De la crise à la révolution : quelle attitude adopter,
quelles propositions concrètes imaginer pour la revitalisation de notre démocratie ?    
Amzat Boukari Yabara, La démocratie ne se mange pas crue. Réponse à Élysée Allandiguim Mbaïlassem          Jean-Godefroy Bidima, La démocratie et l’institution du peuple. Réponse à Élysée
Allandiguim Mbaïlassem                                                                                                                                            
Eugénie Dostie-Goulet, Jeunesse et démocratie – État des lieux                                                      
Débat
La prière dans les assemblées municipales
Daniel Baril, Les prières municipales. Des rituels identitaires qui ne sont pas à leur place 
Solange Lefebvre, Des cours ontariennes ont dit oui à la prière, dans une perspective
interculturelle
                                                                                                                                                      Louis Rousseau, Prière et démocratie municipale                                                                                     
Patrice Garant, Le combat pour la laïcité ouverte                                                                                     Louis-Philippe Lampron, Évitons un (autre) dérapage. Commentaire sur certaines réactions
alarmistes par rapport au jugement sur la prière au conseil municipal de Saguenay        
Zone libre
Elisabetta Pernigotti et Diane-Gabrielle Tremblay, Les attitudes des salariés à l’égard de
la crise et l’éthique financières : une perception différenciée selon la qualification ?          
Imane Bari et Bouchra Radi, Au-delà de la crise. La finance islamique est-elle un moyen
de régulation ?                                                                                                                                                                   
Résumés en anglais                                                                                                                                                       
Notices des collaborateurs